Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/11/2014

Retarder la peine de mort

Le concept ZÉRO MORT a fait suite à la guerre contre l'Irak et a été appliqué dans celle avec la Serbie en avril/mai 1999 au cours de laquelle aucun décès de soldat de l'OTAN n'est à déplorer. On ne découvrira que plus tard les cancers et autres épilepsies du golfe, les traumatisés de tout poil et les reclus volontaires des conflits précédents et suivants. 

 

Le progrès a ainsi permis de retarder les morts de guerre, en les faisant mourir plus tard, d'autre chose, comme la suppression de la condamnation à la peine de mort a aiguillé les réchappés vers d'autres agonies.

 

Reste à différer les morts de la route.

 

Commentaires

Avancer ou reculer la mort, c'est la grande question. Ce 4 novembre 2014 me fait penser que s'il avait été possible d'avancer la mienne un même 4 novembre des année 1961 aurait été une excellente idée, ce qui fait que chaque guerre est une chose réelle et moche...différente pour chacun. Qu'elle soit avec des bombes ou avec des neurones.
Hé hé!

Écrit par : Moi moi moi | 04/11/2014

Les commentaires sont fermés.