Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/01/2012

Vie privée, la sécurité avant tout

En ce 30 janvier 2012, GOOGLE gratifie la planète d'un message rassurant:

 

Si vous êtes connecté à Google, vous pouvez, si vous le souhaitez, obtenir des suggestions de termes de recherche ou la personnalisation de vos résultats de recherche en fonction des centres d'intérêt que vous avez indiqués dans Google+, Gmail et YouTube. Ainsi, nous serons en mesure de mieux comprendre ce vous souhaitez trouver lorsque vous saisissez, par exemple, des termes comme "Téléphone" ou "Jaguar", et vous présentons les résultats plus rapidement que jamais.

 

Lorsque vous créez ou publiez un document en ligne, vous souhaitez peut-être que d'autres personnes le consultent, voire y apportent leur contribution. En s'appuyant sur la liste des personnes avec lesquelles vous avez déjà partagé du contenu (liste que vous pouvez administrer à tout moment), nous vous permettons, en quelques clics, de partager d'autres informations via les autres produits ou services Google, et ce avec un maximum de simplicité et de fiabilité.

 

Voilà. On imagine que tout cela est fait pour notre bien, sans aucune intention de marketing ciblé. Et on est totalement rassuré lorsque le message de GOOGLE s'achève par cette phrase:

 

La protection de votre vie privée reste inchangée

Commentaires

Nous sommes tous fichés et peut-être avons nous un numéro comme à la sécu, numéro que l'on ne connaitra que lorsque nous irons en prison pour avoir écrit des choses... enfin des choses à ne pas dire.
En tout cas moi je plaide non coupable, j'accuse celui qui m'a appris.

Écrit par : nez en l'air | 31/01/2012

Accuser celui qui m'a appris... Cette petite phrase pourrait révolutionner toute l'organisation de la justice, NezEnLair !
En enfance, on apprend de ses parents, qui ne sont pas tous délinquants, en prison on apprend des délinquants, en commerce on apprend des écoles de marketing, etc.
Accuser qui nous a appris est donc assez prometteur. Evidemment c'est un peu nier la notion de responsabilité personnelle mais bon, la responsabilité, c'est qui qui nous a appris ça ?

Écrit par : Admin | 31/01/2012

Révolution révolutions, on est dedans ! je nie ma responsavilité sur l'invention du clic de l'ordi et des réponses aux clics et reclics qui nous emmènes où l'on ne veux pas toujours aller, pourtant c'est parfois marrant.
Responsable moi? jamais!
Ho la la!

Écrit par : nez en l'air | 03/02/2012

Les commentaires sont fermés.